Chasse au plastique

#zeroplastique #noplastic

Le 27 mars dernier, l’UE adoptait définitivement le texte qui bannira les plastiques à usage unique en 2021, dont les assiettes et couverts en plastique, les pailles et touillettes si jolies dans nos cocktails, les cotons-tiges (tige en plastique)… mais aussi certains sacs en plastique dégradables – qui s’émiettent en microparticules et se dispersent vicieusement. Mais pourquoi attendre l’obligation réglementaire? Pourquoi ne pas tenter, dès maintenant de chasser le plastique de notre quotidien? On essaye de tendre vers le #ZeroPlastique?

En cuisine & à table

Déjà, fuir le sur emballage est un réflex sain: s’engager dans une démarche « zéro déchets » pour faire ses courses c’est aussi limiter le plastique.

Ustensiles de cuisine

Il y a quelques années, à l’occasion d’un déménagement, j’ai décidé de ne plus cuisiner avec du plastique… spatules, cuillères, pinces, fouets… tout est désormais en bois ou en inox. Mais me direz-vous, comment faire avec les revêtement anti-adhésifs? Eh bien eux aussi je les ai éliminés et tous remplacés: acier, fonte ou inox pour les poêles, casseroles, marmites et cuits vapeur; céramique, verre ou inox pour les plats à four ou les saladiers 😉

Assiettes et couverts en plastique

Mon article « Lavable ou jetable? » explorait déjà quelques pistes pour se passer de la vaisselle jetable en plastique… et si le jetable n’est pas une option mais la vaisselle classique trop risquée, plutôt que de miser sur le « plastique réutilisable » on se souvient qu’il existe bien d’autres matières réutilisables mais incassables:

  • la vaisselle en métal (gamelles, gobelets, saladiers) est légère et peut autant avoir un aspect rustique « rando en montagne » que raffiné (métal émaillé, inox)
  • la vaisselle en bois, dans le style moyen-âge, ou simplement des planchettes façon tapas, des coupelles et autres récipients plus ou moins travaillés se trouvent ou se fabriquent très facilement (utiliser du bois non traité!

Côté couverts, quand on est à court… on prépare des « bouchées », canapés et autres ruses pour manger avec les doigts ou des piques en bois, bambou, coco ou inox.

Ah… les pailles!

  • Au resto: « sans paille s’il vous plait » (c’est simple) comme le rappelle l‘association « Bas les pailles » #BasLesPailles est une habitude facile à prendre
  • À la maison: si vraiment on ne peut s’en passer, il existe aujourd’hui plusieurs solutions – inox, bambou…
  • Pour les touillettes, de simples baguettes font parfaitement l’affaire et avec style: bambou, bois laqué, bois sculpté, inox…

Conservation au frigo

Les « charlottes » en tissu ou les tissus cirés à la cire végétale ou d’abeille sont très pratiques pour fermer les saladiers et bols, pour emballer un sandwich, un fruit ou un légume coupé. Pour les saladiers et bols, de simples couvercles de casserole font aussi bien, surtout s’ils sont en verre (on voit le contenu à travers). Et pour remplacer les boîtes en plastique, il existe aujourd’hui des boites hermétiques en verre… dont le couvercle reste malheureusement souvent en plastique ☹️

Sacs et bacs de congélation

Quelques pistes ici: « Congeler sans plastique », article publié il y a un an et le plus lu de tout le blog… comme quoi il était vraiment nécessaire 😊

Entretien de la maison

Des bassines aux pinces à linges en passant par les balais et les récipients de produits ménagers, là aussi le plastique est partout. Mais là aussi on peut trouver des alternatives plus écolo et plus durables – et souvent plus économiques aussi: pinces à linge en bois, bassines et seaux en acier, balais et balayettes en bois et fibres végétales, pelle en métal…

Pour les produits ménagers, on limite les produits et on choisit du vrac ou des contenants durables…

Hygiène et beauté

Les cotons-tiges sont déjà abordés ici, tout comme les produits d’hygiène féminine.

Les peignes, brosses et brosses à dents se trouvent facilement en matières naturelles maintenant, et pour le cuir chevelu, le bois est sans équivalent…

Pour les produits d’hygiène et cosmétiques, vous êtes vraiment au bon endroit pour trouver des recettes (comme ce dentifrice, ce déodorant ou encore cette crème de jour, star de mes recettes) et pour remplacer tous vos flacons et pots en plastique par des flacons et pots en verre 😁 Que vous passiez au vrac, au « fait maison » ou aux grandes quantités, pour l’usage quotidien, faites-vous plaisir avec de jolis flacons 🥰

Et en voyage, pas d’excuse: si vous suivez ce blog, cherchez les « kits de voyage » pour trouver toutes sortes d’astuces naturelles et Zéro Déchet #ZeroWaste

Au jardin…

Si on peut encore trouver en brocante des seaux et arrosoirs en métal, pour faire ses semis, les solutions « sans plastique » sont loin d’être idéales: les godets en matières végétales compressées sont hors de prix, les terrines en céramique lourdes et pas pratiques… Mon dernier essai: les tubes en carton à l’intérieur des rouleaux de papier toilette, collectionnés tout l’hiver pour mes jolis semis de tomates – que je ne rate jamais…. totalement ratés cette année. Ce n’est peut-être pas lié au carton mais dans le doute, je ne suis pas sûre de retenter l’expérience 😬

Au bureau

Stylo, bureau, chaise, ordinateur… il est partout! Évidemment, on peut choisir… un stylo non jetable, des crayons à papier en bois ou des critériums en métal, des cahiers à couverture en bristol et non en plastique, chaises en métal avec assise en tissu, ordinateurs plus durables etc. Mais éliminer totalement le plastique du bureau me paraît aujourd’hui illusoire.

Et les enfants?

Entre le matériel de puériculture, les jouets et les appareils électroniques, résister au plastique est mission impossible… mais le limiter ou choisir des objets qui dure (comme une célèbre marque de briques qui se passe de mère en fils et se collectionne) est toujours possible et d’ailleurs, les sacs de billes font toujours fureur 😊

Le plus facile est sans aucun doute le goûter: remplacer les gâteaux en portion individuelle par des gâteaux fait maison – avec les petits et grands – emballés dans du tissu ciré est simple, sain et tellement meilleur! Et une gourde en inox pour la boisson – sans paille!

Conclusion

Chaque fois que je me pose et que je regarde autour de moi, j’en fais le constat amer: le plastique est vraiment partout! Infiltré dans notre quotidien jusque dans nos moments les plus intimes!

Et vous, quelles autres sources de plastique avez-vous identifiées et quelles solutions avez-vous trouvées (ou cherchez-vous) pour vous en passer? Partagez votre expérience!