Baume du jardinier DIY

Pourquoi un baume « du jardinier »? Parce que « jardinière » fait plutôt penser à des fleurs sur un balcon ou à une « jardinière de légumes » et parce que nous ne sommes pas sexistes 😋 Et comme c’est la saison où l’on recommence à mettre les mains dans la terre, arracher, tailler, semer, planter, nos mains sont mises à rude épreuve. Évidemment, il y a les gants… mais si comme moi vous aimez le contact avec la terre et les plantes, vous finissez irrémédiablement avec les mains piquées, égratignées, rêches et sèches. C’est pourquoi j’avais décidé de présenter cette recette lors de ma démo à la Foire Bio des Halles Bio de Pertuis le week-end dernier!

Comme d’habitude, quand je prépare une recette, je réfléchis aux effets que je recherche pour sélectionner les produits qui le composent. Voici ma sélection pour ce baume:

✓APAISANT, CALMANT: huile d’olive, Huile essentielle (HE) de lavande vraie (officinale)

✓ANTALGIQUE & ANTI-INFLAMMATOIRE: HE de lavande vraie (officinale), HE d’Eucalyptus citronné

✓ANTISEPTIQUE: HE de lavande vraie (officinale), HE de petit-grain

✓CICATRISANT: huile d’olive, benjoin, HE de lavande vraie (officinale)

✓NOURRISSANT: huile d’olive, beurre de karité, huile de coco

✓ADOUCISSANT: huile d’olive, huile de coco, benjoin

✓RÉPARATEUR: beurre de karité, HE de petit-grain, vitamine E

Astuce: Lors de ma démo à la Foire Bio, j’avais proposé la lavande vraie seule, très bien aussi car très polyvalente et très bien tolérée par toutes les peaux, même les plus fragiles.

Baume du jardinier

Voici donc ma recette pour 1 pot de 50ml

Ingrédients (Bio)

  • 10ml (2c. à café – presque 10g) de beurre de karité
  • 10ml (2c. à café – presque 10g) d’huile d’olive vierge
  • 20ml (1 c. à soupe + 1 c. à café  – presque 20g) d’huile de coco
  • 10 g (1 c. à soupe de granulés) de cire (d’abeille ou végétale)
  • 10 gouttes de vitamine E
  • 4 gt d’extrait de benjoin
  • 10 gt d’HE de lavande officinale (Lavandula angustifolia)
  • 10 gt d’HE d’eucalyptus citronné (facultatif*)
  • 10 gt d’HE de petit-grain bigaradier (facultatif*)

*Comptez 30 gouttes d’HE au total: si l’on n’a que de l’HE de lavande ou 2 des 3 HE proposées, c’est très bien aussi! On peut aussi remplacer l’eucalyptus citronné ou le petit-grain par de la lavande aspic.

Instructions

  1. Dans un bol, faire chauffer au bain marie les huiles, le beurre de karité et la cire et mélanger jusqu’à fonte complète.
  2. Sortir le bol du bain-marie et le déposer dans un saladier contenant de l’eau froide. Continuer de mélanger en veillant à bien récupérer ce qui fige sur les bord pour bien homogénéiser l’ensemble.
  3. Quand la préparation est tiède et a la consistance d’une mayonnaise – et avant qu’elle ne soit trop compacte, sortir le bol du saladier froid ajouter la vitamine E, le benjoin et les huiles essentielles, homogénéiser et verser dans le pot.
  4. Si la préparation n’est pas homogène ou si elle est trop figée pour permettre de mélanger facilement les additifs, remettre au bain marie juste le temps de la ramollir.
  5. Bien homogénéiser et verser dans un joli pot en verre de 50ml avant que le baume fige. Étiquetez c’est prêt!
  6. Durée totale de préparation = moins de 30 minutes

Le test de la Miss

Très onctueux, fondant, apaisant et délicieusement parfumé (frais et légèrement sucré), ce baume est le sauveur des mains rêches et massacrées après une journée de jardinage – et après nettoyage bien sûr 🌷🌱🌵

Astuce : utilisez-le aussi pour vos pieds après une journée de marche et une bonne douche 😉

Vous avez testé votre propre version? Partagez-la

Vous aimez cet article? Laissez votre avis, likez, partagez 👍🏻

Pour recevoir les jolies fiches imprimables, abonnez-vous au courrier de la Miss!

Pour ne pas rater la prochaine vidéo, abonnez-vous à la chaine YouTube de la Miss.

Offrez un écrin à votre cosmétique maison en visitant la Boutique

Rappels !

  1. Respecter des mesures d’hygiène strictes: nettoyage du plan de travail, nettoyage et stérilisation des ustensiles et contenants, lavage des mains avant de commencer. Pour gagner du temps, nettoyez et stérilisez les contenants à l’avance 
  2. Attention aux contre-indications (femmes enceintes notamment) et allergies: renseignez-vous auprès de votre fournisseur !
  3. Toujours tester les produits finis sur une zone de peau peu sensible et facile à nettoyer rapidement (dessus de la main ou du bras). Si vous ne constatez pas de réaction (démangeaison, rougeur…) sous 48h, c’est bon!

(*) Sources:

  • Les huiles de fleurs solarisées (À faire soi-même) – Dr Claudine LUU, Ed. Danlges
  • Guide pratique des huiles essentielles (En complément: hydrolats et huiles végétales) – Ed. IMDERPLAM, L’École des Plantes Médicinales & des Médecines Douces
  • Créez vos cosmétiques Bio – Sylvie HAMPIKIAN, Ed. Terre vivante
  • Je fabrique mes baumes, gels, pommades – Sylvie HAMPIKIAN, Ed. Terre vivante