7 tartinades végétariennes exquises

Souvent préparées en un rien de temps, mes tartinades végétariennes font toujours beaucoup d’effet lors des apéros, apéros dînatoires, piques-niques et buffets, été comme hiver. Même les non végétariens se jettent dessus! On se régale tellement qu’on me demande systématiquement les recettes 😇 Or, comme vous le savez, j’adore partager et j’espère que vous n’hésiterez pas à partager à votre tour… voici donc mes recettes et leurs secrets pour accompagner votre été épicurien et néanmoins sain 😘

Pour des préparations goûteuses et saines, rien de tel que le « fait maison »: on choisit ses produits de qualité, les moins transformés possible et si possible bio. Pour encore plus de goût, je cuisine aussi les légumes secs ou frais, avec plein d’aromates. Mais quand je n’ai pas le temps, les conserves sont très bien aussi (vérifier la composition!).

Pour tartiner, les croûtons et toasts classiques sont bien mais mes tartinades sont tellement addictives que je vous conseille de les accompagner aussi de légumes crus (bâtonnet de carottes, concombre, céleri, rondelles de radis noir et de courgettes, endives…), de cracottes de sarrasin ou de riz, ou encore de crackers nature ou aux herbes 😛

1. Mon houmous classique

Incontournable, le houmous est pourtant souvent malmené: trop acide, trop aillé, trop gras, trop compact ou trop liquide… Je vous confie ma recette, apprise auprès d’un ami libanais et qui fait généralement l’unanimité: vous m’en donnerez des nouvelles! Si si, j’insiste 😁

  • 220 à 250g de pois chiches cuits (petite conserve ou cuits maison avec de la sarriette)
  • 1 grosse c.a.s. de tahin (avant de le prélever, homogénéiser le tahin dans le pot)
  • le jus d’1/2 citron moyen, juteux (sinon 1 à 2 petits)
  • 3 à 4 c.a.s. d’huile d’olive
  • 2 à 3 c.a.s. d’eau de cuisson des pois chiches ou d’eau minérale: mon secret pour un houmous crémeux et léger 😉
  • 1 petite gousse d’ail (ou 1/2 normale)
  • 1 petite cuillerée de sel
  • Facultatif (moi je préfère sans) : persil ou coriandre (les feuilles hachées d’1 grosse branche)
  1. Égoutter les pois-chiches et les mettre dans le bol du mixer. S’ils sont secs et ont été cuits avec des aromates, garder l’eau de cuisson à part pour l’utiliser à la place de l’eau.
  2. Presser le citron, y ajouter 2 cuillères à soupe d’eau et y dissoudre 1 cuillère à café de sel, puis verser sur les pois-chiches et ajouter l’huile et l’ail dégermé et écrasé. 
  3. Mélanger puis mixer le tout: la consistance doit être crémeuse. Si elle est trop pâteuse, rajouter à parts égales de l’eau et de l’huile – voire du jus de citron si ce n’est pas assez acide.
  4. Goûter et ajuster l’assaisonnement: citron, tahin (si trop acide), sel. Pour éviter de trop saler, dissoudre le sel dans de l’eau ou laisser reposer le houmous avant de saler de nouveau!
  5. Verser dans un plat creux ou une terrine, y dessiner un sillon et recouvrir d’une fine pellicule d’huile d’olive pour éviter le dessèchement puis mettre au frais au moins 30 min. pour que les saveurs se mêlent…

2. Crème de petits pois à la menthe

Généralement je préfère les petits pois frais ou congelés mais pour cette recette, les petits pois en conserve sont parfaits. J’ai même surpris de petits vauriens détestant les petits pois se resservir de cette délicieuse tartinade très fraîche 😆

  • 200 à 230g de petits pois cuits
  • 2 c.a.s. rases de tahin, si possible complet*
  • 1 c.a.c. rase de fenugrec moulu
  • Une poignée de feuilles de menthe (une quarantaine)
  • 2-3 c.a.s. d’huile d’olive
  • 1 petit oignon nouveau ou de la ciboulette
  • 1/2 jus de citron
  • Facultatif : 1 c.a.c. de piment d’espelette
  • Sel
  1. Hacher la menthe finement.
  2. Mélanger et mixer le tout, goûter et ajuster l’assaisonnement puis verser dans une terrine ou un bocal et recouvrir d’une fine pellicule d’huile d’olive pour éviter le dessèchement puis mettre au frais au moins 30 min.
  3. Décorer d’un bouquet de menthe fraîche avant de servir.

*variante possible avec de la purée ou poudre d’amande ou de noisette

3. Terrine de lentilles aux noisettes

Cette recette-là fait généralement fureur, autant auprès des végétariens que des amateurs de pâtés et vous comprendrez pourquoi en la goûtant 😉

  • 220 à 240g de lentilles vertes ou mélangées cuites (ou une petite boîte de lentilles vertes)
  • 30 à 45 g de noix ou de noisettes (j’adore avec les noisettes)
  • 1 gros oignon (rouge ou blanc)
  • 1 c.a.s. de purée d’amandes 
  • 1 c.a.c. rase de cumin en poudre
  • 1 c.a.c. rase de graines de cumin
  • 3 c.a.s. d’huile d’olive ou de tournesol (non raffinée, pour son goût de noisette) ou huiles d’olive + noisette
  • 1 c.a.s. de vinaigre de cidre ou de vin ou de jus de citron 
  • Gros sel, poivre
  1. Concasser les noisettes et les graines de cumin dans un mortier: l’idée est d’obtenir des petits morceaux croquants, pas une poudre! 
  2. Emincer l’oignon en lanières puis le faire fondre et caraméliser dans l’huile d’olive.
  3. Mixer les autres ingrédients jusqu’à obtenir une texture grumeleuse, hétérogène (pas crémeuse). Mélanger l’oignon caramélisé et les noisettes concassées à la préparation et mixer encore un peu pour bien mélanger.
  4. Ajustez l’assaisonnement puis transférer dans une terrine en lissant le dessus façon pâté. Mettre au frais au moins 30 min avant de servir pour que la préparation durcisse un peu. La texture finale est celle d’un pâté!
  5. On peut même servir des cornichons avec pour une parfaite illusion 😋

4. Tartinade de haricots blancs à l’italienne

Certes un peu longue à préparer, ne vous privez pas de cette tartinade délicieuse et surprenante!

  • 220 g de haricots blancs (1 petit bocal ou haricots secs cuits avec de la sarriette, de l’ail et du romarin)
  • 4 tomates séchées (30 g)
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 branche de romarin (frais)
  • 1 c.a.c. de piment de Cayenne
  • 2 c.a.s. de purée d’amandes 
  • 2 c.a.s. huile d’olive
  • 1/2 jus de citron (env. 2 c.a.s.)
  • 1 c.a.s. de poivron fumé concassé
  • 2 c.a.s. de vinaigre balsamique
  1. Dans un bol, couvrir les tomates séchées d’eau tiède avec 1 c.a.s. de vinaigre balsamique. 
  2. Mettre tous les autre ingrédients dans un mixeur, y compris 1 c.a.s. de vinaigre balsamique et une quinzaine de feuilles de romarin frais déjà un peu haché. Quand les tomates sont bien ramollies, les couper en morceaux et les ajouter au contenu du mixeur.
  3. Goûter, ajuster l’assaisonnement, verser dans un plat creux et recouvrir d’une fine pellicule d’huile d’olive pour éviter le dessèchement puis mettre au frais au moins 30 min.
  4. Décorer d’une pincée de poivron fumé concassé et d’une branche de romarin.

5. Véritable tapenade provençale 

Le mot «tapenade» vient de «tapeno» en provençal, qui veut dire «câpre»… donc une «tapenade» sans câpres n’est qu’une purée d’olives, qu’on se le dise… C’est bon aussi mais ce n’est pas la même chose! Donc une chose est sûre, prévoyez la dose de câpres!

Autre mise au point: si vous achetez des olives noires dénoyautées, évitez celles toutes lisses en saumure: elle n’ont pas le même goût et pour cause… il s’agit généralement d’olives vertes colorées 😳 Donc, on prend de belles olives confites à l’huile, bien fripées et bien amères! Vérifiez la composition: «olives, sel» suffit…

  • 200 g d’olives noires bien parfumées, dénoyautées (env. 280g avec noyau)
  • 100 à 140 g de câpres au vinaigre, égouttés
  • 1 gousse ail écrasée (facultatif)
  • Anchois au sel (30 à 35g) ouà l’huile (env. 50g)
  • 1 c.a.s. de moutarde forte (oui oui, c’est dans la recette traditionnelle!)
  • Huile d’olive
  • 1 branche de thym effeuillée
  • 1 c.a.c. de vinaigre
  • Facultatif: 1 c.a.s. de cognac ou de rhum vieux
  • Poivre
  1. Dénoyauter les olives, retirer le germe de l’ail et le broyer. Débarrasser les anchois de leur sel dans de l’eau fraîche et retirer l’arrête principale.
  2. Mélanger puis broyer tous les ingrédients avec 2 c.a.s. d’huile dans un mixeur – ou dans un mortier.
  3. Incorporer un peu plus l’huile tout en continuant à mixer jusqu’à obtention de la consistance voulue – j’aime bien la tapenade un peu hétérogène.
  4. Normalement, entre les olives confites et les anchois au sel, il n’est pas nécessaire de saler… Poivrer, goûter et rectifier l’assaisonnement. Si la tapenade est trop amère à votre goût, ajouter un peu de moutarde et/ou des olives vertes…
  5. Couvrir et garder au frais avant de servir.

Variante de ma sister pour une version un peu moins amère: moitié olives noires/ moitié olives vertes 😉

6. Baba ganoush

Cette purée d’aubergine au tahin se distingue du « caviar d’aubergines » par sa texture crémeuse, son goût fumé et un peu amer délicieux et qui surprend toujours… Rares sont ceux qui se rendent compte qu’il s’agit d’aubergines!

  • 2 grosses aubergines (ou 3 moyennes) – ou 1/2 pot de purée d’aubergines grillées
  • 1 grosse cuillère à soupe de tahin (avant de le prélever, homogénéiser le tahin dans le pot)
  • le jus d’1/2 citron (moyen, juteux ; sinon 2 petits)
  • 3 à 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 petite gousse d’ail (ou 1/2 normale)
  • Sel
  1. Faire brûler la peau des aubergines en les plaçant très près sous le grill du four à 230°C (retourner dès que la peau est brulée), laisser un peu refroidir, couper en 2 et récupérer la pulpe.
  2. Mixer tous les ingrédients, verser dans un plat creux, dessiner un sillon sur le dessus et recouvrir d’une fine pellicule d’huile d’olive pour éviter le dessèchement puis mettre au frais au moins 30 min.

7. Pesto de fanes de radis

N’hésitez pas à proposer un pesto en tartinade! Notamment mon pesto végan réalisé à partir de fanes de radis est vraiment délicieux en toasts, très économique et Zéro Gaspi 😉

Régalez-vous bien!!!

Mes recettes vous ont plu? Laissez votre commentaire, partagez et likez 👍🏻

Pour recevoir les jolies fiches imprimables, abonnez-vous au courrier de la Miss!

Pour ne pas rater la prochaine vidéo, abonnez-vous à la chaine YouTube de la Miss.