Solutions naturelles anti-moustiques

On aimerait que l’été ne nous amène que le soleil… Mais il n’y a pas que nous qui en profitons pour folâtrer: les moustiques aussi ! Chaque année, je teste plusieurs solutions anti-moustiques: bio ou pas, ils ne m’inspirent pas forcément confiance et peuvent être carrément toxiques pour nous aussi et sont d’efficacité variable – sans parler du parfum, qui ne repousse pas forcément que les moustiques 😳 Alors, c’est décidé, cette année je teste des idées « fait maison »…
Avant tout, voici quelques plantes et huiles essentielles dont les propriété répulsives vis-à-vis des moustiques sont souvent mises en avant:

  • La citronnelle* (ou Lemongrass : Cymbopogon citratus) : si son utilisation en tant que répulsif est controversé (huile essentielle très volatile), elle reste efficace dans les préparation qui apaisent les piqûres et j’adore son odeur 😊
  • L’Eucalyptus citronné*: masque le CO2 produit par notre corps et qui attire les moustiques femelles – les seules à piquer.
  • La Lavande et le lavandin : symboles de la Provence, les insectes et les moustiques ne les aiment pas! Une huile essentielle très efficace aussi pour calmer les démangeaisons après piqure, la lavande vraie est en plus généralement bien toléré par toutes les peaux et toute la vie (femmes enceintes après le 3e mois de grossesse et bébés compris) !
  • Le Géranium* et la Menthe poivrée* à disposer en pot sur ou à utiliser en huile essentielle dans une préparation.
  • Le basilic et la tomate, en pot sur la terrasse et en salade, c’est tellement bon !

Personnellement je n’aime pas l’odeur du géranium, je jette mon dévolu sur la lavande, la citronnelle et la menthe poivrée. Pour profiter de soirées d’été en éloignant les moustiques et sans nous intoxiquer, voici mon attirail:

Une bougie répulsive et décorative

Cette bougie est très facile à réaliser, décorative et diffuse un parfum magique. Parfaite pour éclairer les apéros d’été et que je trouve personnellement assez efficace 😉

  • 1 petit pot de récupération en verre
  • 1/2 citron jaune (ou 1 belle rondelle et des trognons)
  • 1/2 citron vert (ou 1 belle rondelle et des trognons)
  • 1 branche de romarin
  • 5 gouttes d’HE de lavandin
  • 5 gouttes d’HE d’eucalyptus citronné
  • 5 gouttes d’HE de citronnelle
  • 1 petite bougie flottante

Pour ne pas gaspiller trop de citron (meilleur dans la cuisine), choisir un petit pot à peine plus large que la bougie. Couper juste la pointe des trognons de citron et les déposer au fond du pot en les pressant un peu pour faire ressortir l’essence de la peau.

Finir par 1 ou 2 belles rondelles pour le dessus, couvrir d’eau et caler le tout avec 1 ou 2 branches de romarin. Ajouter les huiles essentielles, la bougie et allumer. Et voilà!

Bougie anti-moustiques DIY

Une huile anti-moustique fraîche et parfumée

J’adore l’odeur très fraiche et estivale de cette huile qui, en plus d’éloigner les moustiques, nourrit ma peau…

  • 15ml (1 c. à soupe) d’huile végétale de noisette
  • 5 gouttes d’HE de lavande vraie
  • 2 gouttes d’HE de citronnelle
  • 1 gouttes d’HE de menthe poivrée

Je n’en prépare que très peu à la fois car la citronnelle est très volatile.

Un soin apaisant après piqûres

Si malgré nos précautions les moustiques arrivent à nous piquer – ils attaquent parfois très tôt:

  • Dès la piqûre, 1 gouttes d’HE de lavande vraie directement dessus. Effet apaisant immédiat! À renouveler 2 ou 3 fois dans la journée si les démangeaisons réapparaissent.
  • Pour les peaux les plus sensibles ou les piqûres plus anciennes, je mélange une huile végétale ou un peu de gel d’Aloe vera avec l’HE de lavande vraie et/ou de citronnelle.

Ce trio fonctionne plutôt bien pour toute la famille. Mais 1) personne n’est allergique aux piqûres de moustique et 2) si nous devons voyager dans un pays où les moustiques sont vecteurs de maladies, nous suivrons les prescriptions des autorités sanitaires!

Et vous, qu’avez-vous testé?

Qu’est-ce qui marche ou ne marche pas parmi vos solutions naturelles?

Avertissement : avant d’utiliser des huiles essentielles, qui contiennent des substances actives, se renseigner sur leurs effets et les précautions d’utilisation auprès d’un professionnel (aromathérapeute…). Certaines(*) sont déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants jusqu’à 6 ans!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire