Soin après-soleil… DIY!

Avez-vous lu les derniers articles de « 60 millions de consommateurs » sur les cosmétiques? Entre les substances douteuses et les vantardises, on ne sait plus que choisir! D’ailleurs, « Que choisir » aussi s’y met et publie une liste de substances à éviter. En résumé, nous ne pouvons être sûrs de la composition de nos cosmétiques sauf si on les fabrique nous-mêmes. Et en cette période estivale, que diriez-vous d’un DIY spécial soins après-soleil? 😎  Lorsque malgré nos précautions le soleil a laissé son empreinte douloureuse sur notre peau, pas besoin de dépenser des fortunes ni de se ruer sur des produits « miracles ». On finit toujours par peler… Le but est de soulager la brûlure et d’accompagner la réparation cutanée pour qu’elle soit rapide et propre.

Je vous propose donc quelques astuces, produits naturels et une recette de lait après-soleil pour tenter de mieux supporter ce mauvais moment 😉

Les huiles végétales (HV)

Les soins après-soleil les plus simples, utilisés depuis des siècles pour certains, sont les huiles végétales aux propriétés calmantes, cicatrisantes, régénérantes et pour certaines anti-inflammatoires, à utiliser pures ou complétées d’huiles essentielles choisies (voir plus loin) ou encore comme bases de la recette de lait après-soleil (encore plus loin):

  • HV d’Abricot (noyau): adoucissante, régénérante et très bien tolérée, elle évite la déshydratation de la peau trop exposée au soleil. C’est un excellent choix et en plus  économique.
  • HV de Coco: décidément bonne à tout, l’huile de coco vierge ou le monoï sont des après-soleil extra! Le monoï me sert depuis l’adolescence, en après-soleil (et non pas en huile de bronzage) et hydratant l’été. Du coup, on me dit que je sens bon « les îles » 😋
  • HV de Nigelle: recommandée pour de nombreux problèmes cutanés, ce sont ses propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et régénérantes qui sont très utiles en cas de coup de soleil (ref. Guide pratique des huiles essentielles – En complément: hydrolats et huiles végétales, C. LUU, IMDERPLAM)
  • HV de Rose musquée (Rosa rubiginosa): plus précieuse et plus chère, elle est cependant l’une des plus indiquées en cas de brûlure et pour la réparation cutanée (ref. L’Aromathérapie exactement, P. Franchomme, 2001). Si la surface concernée est trop importante, mélanger avec une autre huile plus économique (abricot ou jojoba par exemple).
  • HV de Sésame (non grillée): elle est réputée depuis des siècles et est également l’une des huiles les plus « sèches ». Comme l’huile de coco ou le monoï, elle est également très bien en protection et après-soleil pour les cheveux – notamment à la mer.
  • HV de Tamanu (Calophylle): huile sacrée de Polynésie, réparatrice, elle est parfaite pour les coups de soleil douloureux (léger analgésique) mais ne doit pas être utilisée trop longtemps (possibles irritations).
  • Les huiles végétales pour les peau sèche, mature, irritée ou abîmée sont également utiles dans un mélange: argan, bourrache, et jojoba – incontournable car proche du sébum.

Rappel: comment choisir mes huiles végétales…

Les macérats huileux (MH)

Les macérats huileux – ou huiles de macération solaire – sont préparées traditionnellement dans le monde entier à partir de plantes médicinales et d’huiles végétales. Ils combinent les effets des huiles et des plantes et sont généralement mieux tolérés que les mélanges HV + HE. Les plus indiqués pour une utilisation après-soleil sont:

  • MH de Millepertuis: cette fleur se récolte en ce moment même et le macérat est très facile à faire. Il est très réputé en après-soleil (entre autres). Précautions d’usage: appliquer plusieurs heures avant de retourner au soleil (photosensibilisant).
  • MH de Calendula (souci des jardins): adoucissant et cicatrisant, il est indiqué entre autres pour les brûlures et les démangeaisons, mais aussi les piqûres (insecte, méduses). Précautions d’usage: l’usage prolongé peut provoquer des irritations et il peut  tacher les vêtements: ne pas en mettre des tonnes et bien faire pénétrer.
Le Millepertuis en macérat huileux: un après-soleil star

Attention: ces macérats sont très sensibles à l’oxydation (conservation à moins de 20°C et à l’abri de la lumière).

Les huiles essentielles (HE)

Pour cette application, pas d’hésitation:

  • L’HE de Lavande aspic (Lavandula latifolia) arrive largement en tête sur ce terrain. C’est également la meilleure pour calmer les piqûres d’insectes.
  • L’HE de Lavandin super (Lavandula x burnatii clone super) est également un bon choix.
  • L’HE de Lavande vraie ou lavande fine (Lavandula angustifolia), la mieux tolérée de toutes, même pure (voir fiche très bien faite de plante-essentielle).

Précautions d’emploi :

  • Dilution dans une HV: pas nécessaire pour la Lavande vraie ni la Lavande aspic lorsqu’il s’agit de piqûres (application localisée), on l’utilisera ici diluée entre 3 et 4%  pour une application large, par exemple dans de l’HV d’abricot ou même en association avec un macérat de calendula
  • Grossesse, jeunesse, contre-indications: chacune de ces HE a des contre-indications différentes, la mieux tolérée étant la Lavande vraie et la plus délicate étant la Lavande aspic. Renseignez-vous!
Huiles essentielles de lavande: divines après un coup de soleil

Autres actifs naturels après-soleil

Vous connaissez sûrement d’autres solutions simples et naturelles, telles que:

  • L’eau froide ou le thé vert froid pour apaiser et réhydrater rapidement.
  • Le vinaigre (de cidre ou de riz de préférence), juste après le coup de soleil, calme instantanément la douleur. Ensuite, appliquer une huile ou un autre soin
  • Les « trucs de grand-mère » sont aussi à tester: tomate fraîche, concombre, yaourt ou fromage blanc apportent en plus de l’eau et de la fraîcheur. Comme pour le vinaigre et l’eau froide, passer ensuite sur les soins à plus long terme (Aloe vera, HV, lait).
  • Le gel d’Aloe vera – encore lui – est évidemment un incontournable naturel des bobos de l’été, dont les piqûres d’insectes et les coups de soleil. Très frais et très doux à l’application, on peut l’appliquer avant une huile végétale par exemple, ou seul.
  • L’hydrolat (HA) de Rose de Damas (Rosa damascena): rafaraîchissant, appaisant, régénérant, il a tout bon!
  • L’hydrolat (HA) de Lavande vraie (Lavandula angustifolia): pour les mêmes raisons que l’on utilise l’HE, mais en plus doux…

Un lait après-soleil DIY

Ah, la recette! J’ai un peu bataillé car je voulais utiliser le moins d’ingrédients possibles. Au final, j’ai dû ajouter un émulsifiant naturel pour la stabilité de la préparation – mais je ne le regrette pas 😊

Pour 1 flacon-crème de 100ml…

Ingrédients (Bio)

  • 45ml (3 c. à soupe) d’hydrolat de Rose de Damas
  • 25ml (1 c. à soupe + 2 c. à café) d’HV de Jojoba
  • 15ml (1 c. à soupe) d’HV de Nigelle
  • 10ml (2 c. à café) de gel d’Aloe vera
  • 5ml (1 c. à café) de glycérine végétale (agent humectant)
  • 1,5g (1/2 c. à café) de cire (d’abeille ou végétale)
  • Émulsifiant (1 c. à café de « Vegemin » pour moi – INCI Glyceryl Stearate, Potassium Stearate)
  • 10 gouttes de vitamine E (anti-oxydant pour la peau et l’HV de Nigelle)
  • 25 à 50 gt d’HE de Lavande vraie

Instructions

Préparer 2 phases séparément:

  • Phase aqueuse: bien mélanger au fouet l’hydrolat + l’Aloe vera + la glycérine dans un récipient verseur.
  • Phase huileuse: faire chauffer au bain marie les huiles + la cire + l’émulsifiant et les remuer au fouet jusqu’à fonte complète.

Lorsque tout est fondu dans la phase huileuse, sortir du bain-maire et ajouter la phase aqueuse petit à petit (plus facile à 2) et continuer à remuer comme on monte une mayonnaise! Si la préparation se déphase, remettre un peu au bain marie en remuant…

Quand l’ensemble est tiède, ajouter l’HE et la vitamine E, homogénéiser et verser dans le flacon.

Durée totale de préparation = moins de 30 minutes

Le test de la Miss

Ce lait est très frais, doux et délicat. Il ne me reste plus qu’à attendre un coup de soleil pour tester son efficacité – mais je me protège bien. En attendant, c’est un lait hydratant au top!

Si vous le testez, pensez à m’en faire un retour 😘

En complément de ces soins externes, n’oubliez pas de boire beaucoup (eau, thé vert, tisanes – sans sucre) après une exposition au soleil pour vous hydrater correctement de l’intérieur.

Rappels !

  • Respecter des mesures d’hygiène strictes: nettoyage du plan de travail, nettoyage et stérilisation des ustensiles et contenants, lavage des mains avant de commencer. Pour gagner du temps, nettoyez et stérilisez les contenants à l’avance 😉
  • Attention aux contre-indications (femmes enceintes notamment) et allergies: renseignez-vous auprès de votre fournisseur !
  • Toujours tester les produits finis sur une zone de peau peu sensible et facile à nettoyer rapidement (dessus de la main ou du bras). Si vous ne constatez pas de réaction (démangeaison, rougeur…) sous 48h, c’est bon!

Le + de la Miss: pour recevoir les recettes du grimoire joliment mises en page et imprimables, abonnez-vous au courrier de la Miss!

Avec Miss Van F. concoctez vos cosmétiques et offrez-leur un écrin à la hauteur: rendez-vous sur MissVanF.com.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer