Un bébé à l’huile d’olive

Quand je lis tous ces articles  sur les produits toxiques et autres perturbateurs endocriniens que l’on retrouve jusque dans les produits pour bébé, je suis particulièrement reconnaissante aux sages-femmes qui m’ont accompagnée de la grossesse  à la première année de mon enfant. Ce sont leurs conseils très naturels que je partage avec les futures maman d’aujourd’hui: vergetures, crevasses, toilette du bébé… Des recettes très simples qui ont  été très efficaces pour moi.

Côté maman : grossesse et allaitement

Pendant que l’enfant se construit, prendre soin de soi à l’intérieur comme à l’extérieur, au naturel, c’est déjà prendre soin de lui/d’elle. Voici les conseils que j’ai suivi à la lettre pour notre plus grand bien à tous les 2 :

  • Pas d’alcool (construction du système nerveux du bébé)
  • Nourriture saine, autant que possible préparée à partir de produits frais et bio ; et attention pendant l’allaitement : de nombreuses molécules passent par le lait (goûts, épices, piment, mais aussi alcool, médicaments, additifs alimentaires et autres indésirables)
  • À partir du 4e mois de grossesse et jusqu’à retrouver un ventre « normal » : massage du ventre à l’huile d’olive (tout simplement) au moins une fois par jour pour assouplir la peau qui se distend et limiter les vergetures (je n’en ai pas eu 1 seule mais il y a aussi des facteurs génétiques)
  • À partir du 7e mois de grossesse et jusqu’à la fin de l’allaitement : massage des mamelons avec un mélange 50% huile d’olive + 50% jus de citron pour assouplir et endurcir à la fois les tétons en préparation à l’allaitement
  • Pendant l’allaitement : 1) avant ET après chaque tétée, nettoyage* du mamelon à l’huile d’olive pure puis rinçage à l’eau minérale et épongeage* 2) après chaque tétée et le nettoyage, massage avec le mélange 50% huile d’olive + 50% jus de citron

*utiliser des carrés nettoyants tout doux, très propres et secs, les mêmes que pour les yeux, si possible en tissu = Zéro Déchet

J’ai choisi d’allaiter le plus longtemps possible – c’est un choix. De mon point de vue, je me suis sentie particulièrement libre, sans angoisse ni contrainte liée à la préparation du biberon : j’avais tout sur moi en permanence 😋 Et avec 30 minutes de tétée toutes les 2 heures les premières semaines, c’était une véritable aubaine. 4 mois d’allaitement sans une seule crevasse !

BLOG-MissVanF-naissance-bébé.002

Côté bébé : hygiène et alimentation

Aucune hésitation pour la toilette intime du bébé : le liniment oléo-calcaire à base d’huile d’olive (encore) ! Si vous voulez le préparer vous-même :

  • 50% eau de chaux (pharmacie) – certain(e)s le préparent aussi
  • 50% huile d’olive bio, 1ère pression à froid

Les 2 phases du mélange se séparent au repos mais ils suffit de bien secouer avant usage (comme pour le maquillant biphase). Pour une émulsion plus stable, ajouter de la cire d’abeille : recettes sur mon tableau Pinterest – attention quand même à éviter les huiles essentielles.

Pour les savons et « shampoings », vraiment, le moins possible et que du naturel… d’autant que l’odeur naturelle d’un bébé – même parfumé à l’huile d’olive – est si agréable que ce serait dommage de la masquer !

Pour les irritations des fesses, le meilleur produit que j’aie trouvé est la « crème pour le change » de Weleda (je ne me fais pas payer pour écrire ça !). Et ça marche aussi pour les irritations et petits bobos des plus grands 😉

Pour l’alimentation, dès que l’on attaque la diversification, bannissez les aliments tout prêts ! Rien de plus simple et satisfaisant que de préparer une purée de carottes maison, quitte à en préparer une casserole d’un coup et  stocker plusieurs portions dans un bac à glaçons ou des pots de yaourt en verre, ou encore dans des petits pots à confiture stérilisés façon « conserve » à emmener partout.

BLOG-MissVanF-naissance-bébé.003

Et vous, quels sont vos trucs de maman très nature ?

 

EnregistrerEnregistrer